Chemisage et peau neuve pour une canalisation à Loire-sur-Rhône



Une gaine souple est placée dans l'ancienne canalisation vieillissante.
Une gaine souple est placée dans l'ancienne canalisation vieillissante.
A Loire-sur-Rhône, le SYSEG a procédé fin 2017 au remplacement de canalisations d'eaux usées vieillissantes situées sous le lit artificiel du ruisseau du Siffet.

Une portion d'une cinquantaine de mètres située sous la route départementale 386 restait à réhabiliter. L'utilisation d'un busage métallique d'environ 3 mètres de diamètre soutenant la route sur la totalité du linéaire interdisait, pour des raisons de sécurité et de stabilité de l'ouvrage, toute intervention de découpe du radier de ce tunnel.

Pour mener le chantier à terme, le SYSEG a fait appel à une technique de chemisage consistant à faire passer dans l'ancienne canalisation une gaine en fibre de verre et en résine. Le chantier qui s'est déroulé le 29 mars 2018 s'est effectué en 2 étapes.

La première étape a consisté à gonfler la gaine souple afin qu'elle épouse parfaitement les parois de l'ancienne canalisation.

La seconde a permis de solidifier la gaine à l'aide d'une rampe de lampes à ultra violet. Sous l'effet de la polymérisation, la fibre de verre durcit et devient alors aussi dure qu'une canalisation en fonte.

Cette technique rapide de réhabilitation de réseaux ne nécessite pas de creuser de tranchées, un avantage pour les interventions sous voirie demandant d'alterner ou de dévier la circulation routière de façon prolongée pendant la durée des travaux.

Coût des travaux : 16 000 € TTC

Le train de lampe est placé dans la canalisation. L'action des UV sur la résine la rendra aussi résistante que de la fonte.
Le train de lampe est placé dans la canalisation. L'action des UV sur la résine la rendra aussi résistante que de la fonte.