Fonctionnement



Prétraitement :

Dégrillage grossier de 60 mm,
Dégrillage moyen automatique de 25 mm,
Poste de relèvement d’une capacité maximale de 1 500 m3/h,
Dessableur / Déshuileur au nombre de 2,
Dégrillage fin automatique de 6 mm.

Traitement primaire – physico-chimique :

Deux files comportant chacune 3 cuves de coagulation et une cuve de floculation,
Deux décanteurs lamellaires,
Canal Venturi pour le comptage des effluents décantés primaires,
Epaississeur hersé pour les boues primaires,
Unité de désodorisation comprenant 6 ventilateurs pour l’introduction d’air extérieur, et 3 tours de désodorisation pour le traitement de l’air avant rejet à l’extérieur alimentées par 3 ventilateurs.

Traitement secondaire - biologique :

Poste de relèvement d’alimentation de l’unité biologique équipé de :
  • 3 pompes immergées à canaux de 850 m3/h unitaire,
  • de sondes de mesures pour l’asservissement des pompes et la mesure du débit by-passé du traitement biologique,
  • d’un débitmètre électromagnétique pour la mesure du volume total relevé,
  • de 5 débitmètres électromagnétiques (un par biolfiltre).

Filtration biologique par 5 filtres « Biostyr » de 42 m² et 147 m3 de matériau chacun,
Un volume réserve d’eau traitée de 514 m3,
Bâche à eaux sales (lavage des filtres) de 882 m3,
Une production d’air (process + lavage) constituée de deux compresseurs de 3 900 N m3/h,
Flottateur pour l’épaississement des boues biologiques,
Unité de ventilation et désodorisation par voie chimique.

Unité de réception de matières de vidange et de produits de curage des réseaux.


Traitement des boues :

Bâche à boues mixtes (mélange des boues primaires épaissies et des boues biologiques),
Une préparation automatique de polymères,
Une pompe de transfert des boues,
Déshydratation des boues par centrifugation,
Stabilisation des boues par adjonction de chaux,
Vis de convoyage et gavo pompe avec malaxeur,
Valorisation des boues en agriculture.